Bordeaux, à bout de quai.

De passage à Bordeaux, un ami me souffle un « Nath, tu devrais aller voir l’expo de Sabine Weiss à la base sous-marine, je pense que cela va te plaire !  »

La base sous-marine ? Ce truc affreux qu’étudiante  j’appelais « la verrue bordelaise ». Redécouvrant cette ville, plus de 20 ans après,  je me dis l’endroit réhabilité doit être fascinant.

Nous sommes dimanche, il est 17h, il pleut. L’endroit est assez mal desservi. Une bonne demie-heure de marche, le long de ce quai. Humide, désert : superbe !

Et la fascinante exposition « Instants fugaces » consacrée au travail de la photographe humaniste  Sabine Weiss, au bout de ce quai !

Propulsé par WordPress.com.
%d blogueurs aiment cette page :